Un club de pêche au feeder en région Liégeoise.

News

26 sept. La saison se termine lentement.

18 septembre 2016.

Le Championnat de Belgique Feeder à Kinrooi, cette très grande gravière ne laissera pas beaucoup de bons souvenirs à nos membres, seul Jean-Marie P. termine 2ième de son secteur avec 3kg830 et au classement général est classé 21ième sur 186 inscrits !

25 septembre 2016, dernier intime.

Nous nous étions donné rendez-vous au bord de la Meuse à Coronmeuse. Le podium était connu mais l’ordre du classement devait encore être définitif. En l’absence du premier au classement, pour raison professionnelle, la « bagarre » allait se dérouler entre Ivan N. et Jean-Marie P. avec un retard de 1 point et quelques kilos de moins, ce dernier devait se surpasser.

Toute la durée de ce concours va se dérouler dans cette atmosphère « tendue » mais, reprenons cette saison à partir du premier intime :

Dimanche 17 avril 2016.

Le premier intime 2016 du Feeder Team Liège a commencé à Coronmeuse. La pêche ne fût pas facile, les grosses brèmes n’étaient pas présentes sauf à quelques exceptions. C’est Ivan N. qui pour la première fois remporte un intime avec 9kg350, suivi de Mercedes D. avec 9kg030 et troisième Cédric F. avec 6kg520. La pêche au feeder devient de plus en plus technique en Meuse avec des touches presque invisibles à cause des eaux très claires. Les bas de ligne fin sont indispensables dans une eau aussi limpide et demande des cannes souples mais pas trop (le bon choix du matériel) !

Dimanche 08 mai 2016.

C’est au bord du canal Albert à Hermalle-sous-Argenteau nous nous sommes retrouvés. Un camping-car allemand installé en plein milieu du parcours avec BBQ sur le halage ! Je vous rappelle qu’un état des lieu est obligatoire pour organiser une manifestation entre le pont de H-s-Argenteau et le pont « cassé » » de Vivegnis. Après le délogement par la police locale, tout est rentré dans l’ordre.

La pêche fût, comme à chaque fois très difficile. Le canal est une école ou il FAUT faire des compétitions si on veut obtenir des résultats. A la pointe en aval, Daniel J. va brillamment remporter ce cc. avec 9kg330 suivi de Jean-Marie P. et 3ième Cédric F.

Dimanche 05 juin 2016.

Le concours a été déplacé de la Meuse en crue, vers le canal Albert dans la zone de cc. à Haccourt. Jean-Marie P. est « tombé » sur un spot. Avec un poids de 19kg500, la victoire était indiscutable car le 2ième Jean F. totalisait 2kg460 et le 3ième Daniel J. avec 0kg780.

Avec des résultats aussi anarchiques, la majorité des compétiteurs pouvaient croire à un bon classement.

Dimanche 10 juillet 2016.

C’est dans l’Ourthe à Belle île que le RDV était demandé. Le courant n’était pas trop fort mais des places étaient difficiles. Pas de barbeau, ni de chevenne mais des grosses brèmes vont remplir les bourriches des 2 premiers de ce concours. Ivan N. bat Francis W. de peu : le 1ier avec 25kg650 et le 2ième avec 23kg860, le 3ième jean F. avec 5kg500.

Dimanche 21 août 2016.

Retour au bord de la Meuse à Flémalle. Ce cc. fût le plus mauvais résultat, le championnat de Belgique longue canne (04/09/2016) a confirmé nos résultats. Des petites brèmes et des gobies vont être pêchés. Les anguilles vont faire leurs apparitions, certaines étaient grosses. Contrairement au CB Longues cannes, toute ont été remises à l’eau immédiatement, l’anguille prise par Daniel J. a été immortalisée (voir Facebook). Les premiers sont : Francis W. avec 1kg050, Daniel J. avec 1kg040 et Ivan N. avec 0kg990 !

Je ne me souviens pas d’avoir sorti le parapluie depuis le début de nos intimes !

Dimanche 25 septembre 2016.

Pour ce dernier intime, peu de grosses brèmes mais des « plaquettes », des gardons et une très belle tanche vont terminer dans les bourriches. Une casse avec un bas de ligne en 14/100 sur du « très gros ». Jusqu’à la dernière minute l’indécision est restée. Jean-Marie P. l’emporte avec 5kg110, Ivan N. est second avec 4kg090.

Au classement général : Jean-Marie et Ivan H. ont le même nombre de point MAIS Ivan Noisette est notre champion FTL 2016 grâce à la différence de poids. FELICITATIONS !

Tous les résultats sur notre site FTL « concours ».

2017 : des bouleversements.

Une nouvelle saison qui apportera BEAUCOUP de changements : coupe de Wallonie, qualifications pour le championnat de Belgique feeder (CBF) avec 20 places seulement et des changements dans la législation sur la pêche en Wallonie, etc… .

Ces changements entraînent une modification du prix de notre cotisation qui passera de 30€ à 20 euro, le club ne payera plus la participation au CBF.

Prenez du plaisir au bord de l’eau ; c’est ce que je vous souhaite.

 

Jean-Marie Plisnier
Président Feeder Team Liège

 

 

 

Remettre la pêche sur le droit chemin.

Feeder Team LiègeParce que tout un chacun peut prendre des poissons, la pêche reste avant tout un sport passionnant, excitant et dynamique. Un sport qui peut attirer les plus jeunes comme les plus vieux, un sport qui doit ramener les plus jeunes comme les plus vieux au bord de l'eau.

Ce n'est pas un sport de papy, ce n'est pas un sport ringard, c'est un sport qui demande concentration, précision, logique et réflexion...

Et la pêche au feeder ne déroge pas à la règle.

 

 

 

Nos cours d'eau ont changé

Feeder Team LiègePas besoin de se voiler la face, nos cours d'eau partout en Wallonie n'ont plus la beauté et la richesse que nous avons connues par le passé.

Les bourriches de beaux gros gardons sont presque un souvenir dans nos eaux publiques.

Aussi bien les canaux de gabarit moyen que nos fleuves sont de plus en plus difficiles à pêcher avec des moyens "normaux". Si les compétiteurs peuvent se targuer de faire de beaux résultats, il n'en reste pas moins qu'ils ont à leur disposition des vers de vase, des cannes haut de gamme et surtout des heures et des jours de pêche que la plupart de nous ne peuvent se permettre.

Il faut donc se rabattre vers des techniques payantes mais abordables.

 

Simple, bon marché et adaptative

Feeder Team LiègeLa pêche au feeder requiert moins de matériel que la pêche à la longue canne et moins de moyens pour se fournir les esches et les amorces.

En règle générale, une portion d'asticots et un kilo d'amorce suffisent pour une bonne demi-journée de pêche et quelques kilos de poissons.

La pêche au feeder permet de pêcher à n'importe quelle distance ou presque, à n'importe quelle profondeur et surtout, à toucher les poissons là où ils ne s'y attendent pas ou en tous cas là où ils n'ont pas l'habitude de se faire prendre.

 

Mais une technique à part entière

La pêche au feeder existe depuis bien plus longtemps que la pêche à la longue canne. Cette pêche a toujours existé en Angleterre et les cannes typiques anglaises sont la bonne preuve que cette pratique a toujours eu un succès impressionnant.

Elle requiert de la précision, de la finesse et de la simplicité. Ce club de pêche au feeder a un but principal: conseiller les pêcheur et leur apprendre les bons gestes, les bons montages et les bonnes techniques. Le matériel est propre à cette technique mais il faut s'y retrouver dans cet amas d'offres parfois trompeuses. En conclusion, c'est la rencontre de l'expérience de feederistes motivés et de futurs feederistes satisfaits.